Abus avocat

25 janvier 2009


ATTENTION ! CERTAINS AVOCATS ABUSENT VRAIMENT…

Commentaire d’un lecteur transformé en post :

Suite à une indivision sur un bien immobilier acheté à deux, où l’amélioration de l’habitat a été honorée par mes deniers depuis juin 2005 à ce jour (factures matériaux à mon nom etc……….), j’ai exactement versé à mon avocat la somme de 4.611,24 €.
Il m’a fallu prendre un avoué à Paris (1.160,12 € de plus). Le soi-disant procès a été rendu en ma faveur. La partie adverse me devait 15.117 € de ce fait. Mon avocat me demande la somme de 15 %, soit un montant de 2.711,99 €, ce qui me revient à une somme totale de 8.483,35 €.

Je ne gagne comme préretraité que 950 €/mois. Ne croyez vous pas qu’il y a eu abus ? il n’y a eu que 5 audiences au total (2 à Paris et 3 dans l’Yonne ). Merci de m’informer et d’informer les personnes qui liront mon texte. Ne vous laissez pas avoir, par des « arnaqueurs », le fric!! , le fric !! une honte. chaque courrier émanant de mon avocat était suivi non pas d’un résultat, mais d’une facture. Comment faire lorsque vous méritez un bien et vous devez être défendu, c’est de payer ? choisissez vos amis, choisissez un avocat honnête !!!!!! merci

REPONSE :

Ce témoignage qui ne nous étonne plus, démontre si besoin en est, le comportement totalement inadmissible de certains avocats, qui profitent de certaines personnes non averties pour faire grossir outrageusement leur porte-monnaie.

A supposer que le temps horaire passé par le professionnel sur ce dossier justifie une telle facturation, on pourrait tout de même se demander si le client au départ aurait été partant pour des honoraires à hauteur de 50 % de sa créance.

Et c’est là, toujours la même problématique. L’incapacité des avocats de dire combien coûtera une procédure.
Dans ce dossier nous n’hésiterions pas à saisir le bâtonnier de l’ordre concerné pour demander une réduction d’honoraires, ne serait-ce qu’au motif d’une facturation globale disproportionnée aux revenus du client (article 10 de la loi du 31.12.1971).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *